Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Paroisse

2 juillet : Nuit des églises

 

7 avril : Mardi Saint

Gardez bien en vous ce trésor, la gentillesse. Sachez donner sans retenue, perdre sans regret, acquérir sans mesquinerie.

George Sand

7 avril : Mardi Saint

Le saint du jour

7 avril : Mardi Saint

Intention de prière du Pape pour le mois de juin : La beauté du mariage.

Prions pour les jeunes qui se préparent au mariage avec le soutien d’une communauté chrétienne : qu’ils grandissent dans l’amour, avec générosité, fidélité et patience.

7 avril : Mardi Saint

Année 2020 - 2021

            

7 avril : Mardi Saint

Calendrier liturgique 2021

7 avril : Mardi Saint

27 juin : Temps d'Action de Grâce du père Philippe

29 juin : St Pierre et St Paul

Jésus a confié à Pierre, surnommé le « prince des apôtres », la direction de l’Église. Paul est connu pour être le plus grand évangélisateur des païens. Alors que la solennité de saint Pierre et saint Paul est fêtée ce 29 juin, Aleteia vous propose de redécouvrir ces deux apôtres au destin exceptionnel.

7 avril : Mardi Saint

Kiosque diocésain du 25 juin 2021 : toute l’actualité du diocèse en 10 minutes

 

7 avril : Mardi Saint

  • Pour tous, un chemin d’offrande et d’oubli de soi

Tandis que 130 prêtres seront ordonnés cette année en France, le père Pierre Vivarès s’interroge sur le sens que chacun veut bien donner à sa vocation. Est-ce une façon de s’accomplir ou bien de "mourir à soi-même"? Si l’on veut bien voir le Christ comme source et sommet de son existence, alors chaque chemin est un chemin d’offrande et d’oubli de soi.

Dans de nombreux diocèses en France et dans le monde, la fin du mois de juin correspond à la période des ordinations. Ce sont 130 prêtres qui seront ordonnés cette année en France, un chiffre en légère augmentation par rapport à l’an dernier. Si je m’amuse à faire des projections sur le long terme, quelques chiffres peuvent nous faire réfléchir. Disons qu’un prêtre « dure » environ 50 ans puisque la retraite d’un prêtre est à 75 ans et que l’on continue bien souvent à faire ce que l’on a fait toute sa vie après 75 ans si la santé le permet. Avec en moyenne 120 ordinations par an, cela fait un clergé de 6.000 prêtres en France pour une population de 70 millions d’habitants, soit un prêtre pour 11.600 habitants.

Rapporté au taux de pratique religieuse catholique en France, soit 4% de la population, cela fait un prêtre pour 466 habitants. Bien sûr ce ne sont pas que les catholiques pratiquants qui ont besoin d’un prêtre. Bien sûr la répartition desdits prêtres est très inégale sur le territoire et certaines régions n’en ont pas du tout et d’autres sont au-dessus de cette moyenne. Par ailleurs, certains prêtres ont des missions autres que pastorales en paroisse ou au service de communautés chrétiennes : ils n’en sont pas moins prêtres mais ne sont pas visibles pour les chrétiens ou immédiatement à leur service.

Un tableau comparatif des vocations ?

Mais ces chiffres nous montrent que les prêtres ne peuvent naître que de communautés chrétiennes vivantes, à commencer par les familles. Avant la question du sacerdoce se pose la question de la foi : il n’y aura pas de prêtres s’il n’y a pas la foi et le nombre de prêtres correspond à la vitalité de la foi de nos communautés chrétiennes. Or la foi consiste à mettre son espérance en Dieu et non dans les sécurités ou les joies de notre monde. À partir du moment où la foi est présente, peu importe le chemin qui est emprunté, il sera toujours le chemin du service de Dieu.

Un jeune me posait récemment la question du discernement de sa vocation et hésitait entre la vie religieuse, le mariage ou le sacerdoce. J’aurais pu lui dresser un tableau comparatif des trois vocations susnommées un peu comme on compare des voitures avant de les acheter. Avantages et inconvénients, plaisirs et inconforts, réalisation personnelle et abnégation… vous voyez le genre de tableau que l’on pourrait dresser. Mais si l’on fait cela, on part du principe que JE choisis le chemin qui ME convient pour MON bonheur dans MA vie en priant Dieu de l’accomplir sur cette route particulière que J’ai décidée. Tout cela ne ressemble pas à l’Évangile.

Alors je lui ai plutôt posé la question suivante : « Sur quelle route le Seigneur t’invite-t-il à mourir à toi-même ? » Car, quelle que soit la vocation chrétienne choisie, il s’agit bien d’une mort à soi-même dans le service de l’autre ou des autres. « Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera. » (Mt 16, 25).

Pour tous, un chemin d’offrande et d’oubli de soi

Dans chaque vocation, il est question d’offrir sa vie et de mourir à soi-même. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bonheur dans ces chemins de vie, bien au contraire : ils sont même des chemins de joie mais ils le sont parce qu’ils sont des chemins d’offrande de soi. La question des vocations est bien au cœur de cette question de foi et la solidité des mariages est elle-aussi dans cette question. Si je pense d’abord à la réalisation de mon être, à mon accomplissement personnel intellectuel, social, affectif, financier, toute ma vie sera soumise à cet accomplissement. Je serai la source et le sommet de tout au service de ce que j’aurai jugé opportun pour ma vie. Si je mets le Christ comme source et sommet de mon existence, en devenant disciple, chaque chemin sera un chemin d’offrande et d’oubli de moi.

Si nous présentons la vocation religieuse ou sacerdotale de la même manière qu’une entreprise fait du recrutement en montrant à quel point on se sent bien, on se réalise, on gagne sa vie ou on est utile, je ne crois pas que l’on soit vrai ou juste. Le marketing n’a pas sa place ici. Seule la radicalité évangélique et la joie qui l’accompagne peut susciter de vraies vocations. En cette saison des mariages, des ordinations, des vœux religieux, notre prière pour tous ces jeunes est qu’ils meurent à eux-mêmes afin qu’ils trouvent la vraie vie que promet le Christ et que lui seul peut donner.

7 avril : Mardi Saint

Mgr Pizzaballa : la Terre Sainte a besoin d'actions, non de déclarations

 

7 avril : Mardi Saint

Lectures du jour

7 avril : Mardi Saint

Une méditation guidée par les jésuites

7 avril : Mardi Saint

Vers Dimanche

 

7 avril : Mardi Saint

La cuisine des monastères

Un moine ou une religieuse nous présente une recette depuis la cuisine de son monastère. Des plats familiaux accordés aux saisons et même au temps liturgique. L’occasion de parler aussi de la relation à la nourriture, et du sens donné à sa préparation ...

7 avril : Mardi Saint

Les puzzles de la semaine

Lundi - Matthieu (8, 18-22) 

Mardi - Matthieu (16, 13-19) 

Mercredi - Matthieu (8, 28-34) 

Jeudi – Matthieu (9, 1-8) 

Vendredi – Matthieu (9, 9-13) 

Samedi - Jean (20, 24-29) 

7 avril : Mardi Saint

e.cinéma :

7 avril : Mardi Saint

La vidéo de la semaine

We need to wake up - Il faut nous réveiller

We need to wise up - Il faut être plus sage

We need to open our eyes - Il faut ouvrir les yeux

And do it now now now - Et le faire maintenant ! (maintenant, maintenant)

We need to build a better future - Nous devons construire un avenir meilleur

And we need to start right now - Et il faut commencer maintenant

 

 We’re on a planet - Nous vivons sur une planète

That has a problem - Qui a un problème

We’ve got to solve it, get involved - Il faut le résoudre, s'impliquer

And do it now now now - Et le faire maintenant ! (maintenant, maintenant)

We need to build a better future - Nous devons construire un avenir meilleur

And we need to start right now - Et il faut commencer maintenant

 

Make it greener - La rendre plus verte

Make it cleaner - La rendre plus propre

Make it last, make it fast - Faire durer, faire vite

And do it now now now - Et le faire maintenant ! (maintenant, maintenant)

We need to build a better future - Nous devons construire un avenir meilleur

And we need to start right now - Et il faut commencer maintenant

 

No point in waiting- Plus question d'attendre

Or hesitating - ou d'hésiter

We must get wise, take no more lies- Il faut être sage, ne plus accepter de mensonges

And do it now now now - Et le faire maintenant ! (maintenant, maintenant)

We need to build a better future - Nous devons construire un avenir meilleur

And we need to start right now - Et il faut commencer maintenant

 

Make it greener - La rendre plus verte

Make it cleaner - La rendre plus propre

Make it last, make it fast - Faire durer, faire vite

And do it now now now - Et le faire maintenant ! (maintenant, maintenant)

We need to build a better future - Nous devons construire un avenir meilleur

And we need to start right now - Et il faut commencer maintenant

7 avril : Mardi Saint

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :